Comité Représentatif
de la Communauté Ukrainienne en France

Nadiya Savtchenko s’adresse au peuple russe

"J'ai appris le russe en six mois, bien qu'auparavant, je ne l'utilisais jamais. Je n'ai aucune haine envers le peuple russe, contrairement aux conclusions de l'enquête. Je n'ai pas battu les journalistes russes, d'autant que cela n'aurait pas été pour des motifs ethniques, même s'ils étaient d'origine ukrainienne. Je me suis rendue compte que j'ai beaucoup d'amis en Russie, bien que c'est la première fois que je viens, et que j'ai été tout de suite en prison. Auparavant, je n'avais que très rarement l'occasion de parler avec des russes. Je reçois de votre part des lettres, et je comprends que vous pouvez réfléchir, avoir un avis et développer un raisonnement. Vous comprenez et ressentez ce qui est juste, ce qui ne l'est pas. Vous ne nous considérez pas comme des ennemis, et nous ne vous considérons pas comme des ennemis. Je ne dirai jamais que les Russes sont mauvais, je ne parle pas des menteurs et des vendus comme les enquêteurs ou les juges, mais comprenez, il n'y a pas de mauvais peuple, il n'y a que des mauvaises personnes. Je ne peux pas dire que je les hais, ne les respecte pas ou ne les respecterai jamais - je respecte et apprécie les gens bons, et j'aime sincèrement beaucoup de Russes. Merci pour votre soutien."

"J'ajouterai que nous serons amis avec ces Russes, ceux qui ne prendront pas les armes pour venir sur ma terre et tuer mon peuple. Merci."

Sa mère a ajouté :

"Ils lui ont mis un sac et l'on transportée dans 6 voitures. Elle sait quelles marques de voitures, quelles couleurs. Elle leur a posé des questions, ils lui ont alors bandé les yeux, l'ont envoyée en Russie et livrée au KGB. Il faut manger et se battre, car la grève de la faim, ça ne fait que le bonheur de l’ennemi. Elle tient bon, mais dit qu'elle ne va pas arrêter sa grève de la faim, c'est ce qu'elle a dit, et a juré qu'on ne la forcerait pas à arrêter. C'est une combattante et une militaire avec un caractère de militaire. Je l'ai regardée, elle qui ressemble à une momie. J'ai de suite pleuré, et elle m'a ordonné : "Maman, tout sauf des larmes !"."

Source de la vidéo

Initialement publié le 11-02-2015